Actualités

travailler avec la dialyse ou la greffe, un défi ? les résultats d’une grande enquête…

 « Activité professionnelle et ressources des personnes en insuffisance rénale chronique terminale en France », enquête quantitative transversale par auto-questionnaire auprès de patients âgés de 25 à 65 ans issus du Réseau épidémiologie et information en néphrologie (REIN), 1566 patient ont participé. Ce volet de l’enquête nationale « Surveillance de la qualité de vie des patients insuffisants rénaux terminaux (QUAVIREIN) » a été réalisée avec le soutien de l’Agence de la biomédecine.

Enquête qualitative « Activité professionnelle et ressources des personnes traitées par dialyse ou transplantation rénale en France », réalisée par Chris Olivier (Cerphi), sous la direction de Christian Baudelot, Yvanie Caillé et Sylvie Mercier (Renaloo), avec le soutien de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie et de la Direction Générale de la Santé. 30 entretiens qualitatifs approfondis ont été réalisés.

 

Partagez

Plus de lecture

4 Commentaires

  • Ma vie est figée depuis 2014 si seulement les employeurs peuvent comprendre qu’un handicap ne peut t’enlever tes responsabilités envers ta famille

  • Je bosse depuis octobre ai j’ai eu une série de remarques et amalgames sur mon travail ma motivation au regard de mails informatifs sur ma santé envoyés à ma rh par rapport au covid. Je suis écoeurée. Je suis vue comme plus ” motivee pour envoyer des mails sur ma santé et mes cp que dans mon travail”.. c’est odieux.

  • A quand une enquête sur les discriminations au travail pour les personnes handicapées ?

  • J’ai subi un licenciement abusif fin 2010 2 ans après ma greffe , j’ai pu rebondir quelques années de plus , faisant quelques boulots un peu physique , j’ai maintenant une discopathie , le poste de la société ou j’ai été licencié m’était complètement adapté , si je n’aurais pas été licencié dans cette société j’aurais pus continuer à travaillé encore quelques années de plus , maintenant j’ai 56 ans c’est encore plus difficile pour moi , donc j’ai été mis en invalidité .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.