Actualités

Coronavirus : du nouveau pour l’indemnisation des arrêts pour confinement des personnes fragiles et de leurs proches

Le Gouvernement a annoncé le 17 avril 2020 des mesures destinées à maintenir dans la durée et à préciser les conditions de l’indemnisation des salariés confinées en raison de leur fragilité ou de celle d’un proche, en l'absence de possibilité de télétravail.

 Une indemnisation immédiate sans délai de carence

Les délais de carence habituellement applicables avant le versement des indemnités journalières (3 jours) et du complément employeur (7 jours) sont supprimés, quelle que soit l’ancienneté du salarié.

 Un niveau de rémunération garanti d'au moins 90% du salaire net jusqu'au 30 avril

Jusqu’au 30 avril 2020 :

– ces salariés sont indemnisés par leur employeur, en complément des indemnités journalières de sécurité sociale, à hauteur de 90% de leur salaire, quelle que soit leur ancienneté.

– ces dispositions s’appliquent rétroactivement à tous les jours d’absence intervenus depuis le 12 mars.

– Le renouvellement des arrêts obtenus via declare.ameli.fr se fait automatiquement par l’Assurance maladie jusqu’au 30 avril.

– Si vous avez obtenu cet arrêt de travail par votre médecin et s'il se termine avant le 30 avril, vous devez lui demander de le prolonger jusqu'à cette date.

 Un passage au régime du chômage partiel à partir du 1er mai

A partir du 1er mai, les salariés actuellement en arrêt de travail pour ces motifs seront placés en activité partielle et percevront une indemnité à hauteur d'au moins 84% de leur salaire net (100 % pour les salariés au SMIC).

Cette indemnité sera versée au salarié à la date normale de paie, par l’entreprise, qui se fera intégralement rembourser par l’Etat.

Cette mesure vise à éviter une réduction de l’indemnisation : à défaut, elle aurait diminué pour atteindre 66% du salaire après 30 jours d’arrêt pour les salariés ayant 5 ans d’ancienneté. Elle anticipe également la poursuite du confinement des personnes fragiles et de leurs proches après le 11 mai.

 En pratique, d'ici le 1er mai, les personnes fragiles ou celles qui cohabitent avec une personne fragile devront transmettre à leur employeur une attestation indiquant qu’elles doivent rester confinées à domicile. L'employeur fera alors le nécessaire pour leur passage en « activité partielle » et continuera de leur verser leur indemnisation.

Nouveau au 28/04/2020 : L'Assurance Maladie précise les conditions d'obtention du certificat d'isolement.

 Attention : ce dispositif ne concerne pas les travailleurs indépendants, les fonctionnaires et les agents contractuels de droit public en arrêt de travail pour ces motifs.

Ils pourront continuer à solliciter un arrêt de travail sur le site declare.ameli.fr et percevoir leurs indemnités dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui, et ce jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. 

Nouveau au 20/05/2020 : des éclaircissements pour l'indemnisation pour confinement des fonctionnaires et contractuels de la Fonction Publique fragiles.
Les Fonctionnaires et contractuels de la Fonction Publique concernés peuvent, sur la base d'un certificat d'isolement, bénéficier d’une Autorisation Spéciale d’Absence.

  Ce dispositif ne concerne pas non plus les personnels soignants ou administratifs des établissements de santé et médicaux sociaux.

Ils doivent se rapprocher de la médecine du travail, ou bien obtenir un arrêt de travail auprès de leur médecin.
> Voir les réponses de l'Assurance Maladie pour les personnels des établissements de santé et médicaux sociaux.

> Le site Ameli de l'Assurance Maladie propose des réponses aux questions des assurés sur les arrêts des personnes fragiles

> Télécharger le communiqué du Gouvernement

> Rappel – la liste des personnes fragiles, à risque de formes graves de COVID19, définie par le HCSP et la liste publiée par l'Assurance Maladie.

 

> Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Venez échanger, partager, trouver des conseils et du soutien sur notre forum et sur notre groupe Facebook

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, incrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.