anti-corps négatif après injection vaccin pfizer

Accueil Forums les forums de Renaloo Insuffisance Rénale Chronique au quotidien anti-corps négatif après injection vaccin pfizer

15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 106)
  • Auteur
    Messages
  • #44128
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour

    Après la seconde vaccination, mon a mari a eu ce résultat

    Ac totaux anti-S (SARS-CoV-2) : 106,0 U/mL
    Interprétation : Positif
    Seuil significatif : 0,8 U/mL

    Il va faire une autre sérologie le 31.05.21 après sa troisième injection, je vous donnerai le résultat aussi.

    Quelqu’un a t il également ce genre d’infos?

    #44230
    heaura
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 6Message(s)

    Bonsoir,
    Nous avons depuis hier soir le résultat de la sérologie 1 mois après la 3ème injection. Jusqu’à hier toutes les séroloqgies étaient négatives mais hier, mon mari a eu la surprise d’être positif, quelque chose s’est enfin produit…. anticorps igG 128.6 u/ml positif Conlusion : Présence d’anticorps igG anti-sars-cov-2 (covid2). Profil sérologique en faveur d’une réponse immunitaire post-vaccinale….
    Voici le résultat de cette 3ème injection.

    #44236
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Merci pour cette bonne nouvelle !

    #44388
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour à tous,

    Pour rappel voici le résultat de la sérologie de mon cher et tendre après la seconde vaccination :
    Sérologie SARS-CoV-2
    Méthode : Elecsys Anti-SARS-CoV-2 -S (Roche)
    Ac totaux anti-S (SARS-CoV-2) : 106,0 U/mL
    Interprétation : Positif
    Seuil significatif : 0,8 U/mL

    voila le résultat de sa sérologie après la 3 eme dose :
    Sérologie SARS-CoV-2
    Méthode : Elecsys Anti-SARS-CoV-2 -S (Roche)
    Ac totaux anti-S (SARS-CoV-2) : >250,0 U/mL
    Interprétation : Positif
    Seuil significatif : 0,8 U/mL

    Si ça peut aider quelqu’un…

    #44396
    dan77
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 11Message(s)

    Bonjour à tous,
    Je fais hélas partie des “mauvais élèves” car je n’ai toujours pas développé d’anticorps spécifiques et ce, malgré les 3 injections de Pfizer conseillées par la HAS.
    Est-ce que quelqu’un sait si nous sommes nombreux et quel pourcentage nous représentons de l’ensemble des greffés ?
    Le centre qui me suit ne me donne, comme à l’habitude, aucune nouvelle. Avez-vous de votre côté des retours sur les éventuelles solutions pour les gens dans mon cas (vaccin aves adjuvant, injection d’anticorps monoclonaux …) ?
    Je trouve insupportable ce manque de visibilité après plus de 15 mois d’enfermement. On ne dispose d’aucune info sur les essais cliniques qui ont été lancés, leur nature, leur degré d’avancement …
    S’l n’y a pas de solution à court terme et que c’est l’immunité collective qui doit nous sortir de là, qu’on nous le dise clairement !
    J’ai comme nombre d’entre nous, une femme, des enfants, des petits-enfants, des amis … qui ont aussi besoin de savoir.
    Merci d’avance pour vos retours.
    Merci à Renaloo de nous donner l’occasion de nous exprimer sur ce forum.

    #44397
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour à tous

    @dan77 je suis complètement d’accord avec ce que tu écris : si il faut atteindre l’immunité collective pour te protéger ( les gens qui ne veulent pas se faire vacciner m’énervent par leur égoïsme) qu’on l’assume et qu’on te le dise.
    Ce silence, cette non communication des services de néphro m’horripilent aussi : qui peut supporter 15 mois comme ça ????

    Je suis vraiment désolée pour toi, n’hésites pas à houspiller ton néphro, c’est tout à fait légitime que tu t’interroges, je te souhaite tout plein de courage à toi et à ton entourage.

    #44398
    ludo
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 151Message(s)

    @dan77 ,comme vous pas de nouvelles des nephro , pas de protection suite au vaccin même si je n ai fait que 2 doses car je me doutais bien que la troisième donnerait la même chose.et comme vous je suis marié avec une enfant qui est en école primaire, avec régulièrement des cas dans sa classe.
    La seule différence, est que je me suis fait a l idée que je ne serais jamais à l abri de ce virus tant qu il seras présent. Je ne compte pas sur l immunité collective, au vue de l égoïsme et l individualisme confirmé dans pays depuis 1 an et demi.
    Maintenant je me la joue no stress en prenant des précautions tout de même.
    Pour mon centre de greffe, j ai laissé tombé, rien ,mais rien depuis avril 2020 au sujet du covid.mis a part un courrier en début de vaccination ou grosso modo, il fallait le faire mais que ce n était pas de leur décision, responsabilité ni de leur ressort de s en occuper. En consultation, pareil des gros blancs en réponse à mes questions ( et ce n est pas une image exagérée).
    Voilà, vous n etes pas seul et je pense que nous sommes nombreux dans ce cas , voir une majorité de greffés.
    Bon courage

    #44417
    Carbo31
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 23Message(s)

    Bonsoir, je prends doucement, pour ma part, le chemin de la résignation… Je suis certaine d’être suivie sérieusement par une équipe très compétente au CHU de Toulouse et je sais que des solutions sont étudiées pour nous grâce aux bilans sérologiques qui sont faits mais je commence à vraiment réaliser que le cas des immunodéprimés ne sera pas réglé en quelques mois. Le message transmis par les infirmières et néphrologues, aussi terrible à entendre soit-il, reste bien d’accepter les risques en se protégeant autant que possible… Le manque de communication régulière me semble donc venir du manque de certitude et de solution trouvée. De toute façon, peu importe les résultats de sérologies au cas par cas, puisqu’ il n’y a, pour le moment, aucune garantie ni concernant l’efficacité de ces premiers vaccins, ni concernant la durée de cette éventuelle efficacité.
    J’essaie personnellement d’accepter peu à peu cette nouvelle vie pour rebondir, retrouver un équilibre et continuer de profiter du quotidien en “mettant de côté le Covid”, du moins un maximum. J’ai par exemple revu des amis en extérieur et cessé toute lecture anxiogène des informations concernant le virus. Cela m’a bien aidé. Je ne consulte plus que le site de Rénaloo à ce sujet.
    C’est loin d’être parfait mais mon moral est meilleur… Je comprends complètement que l’on refuse ce faux-semblant et que l’on puisse être furieux et exiger des réponses rapides. C’était d’ailleurs mon cas il y a encore quelques jours.
    Courage à tous et merci à Rénaloo !

    #44434
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    @carbo31 Tu n’as pas tort dans ton raisonnement pourquoi se tracasser la tête avec ces sérologies si on n’est pas certain de leur fiabilité/ utilité ?

    Je pense que mon mari, le greffé, a pris le chemin de la résignation avant moi : quelque part c’est triste mais ça lui a permis de revenir à la vie.
    On a aussi laissé tomber les infos et revivions en extérieur.
    Prochaine étape la vaccination de notre ado qui a peur du vaccin …

    #44706
    niboto
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 4Message(s)

    Bonjour,

    Greffé du rein depuis plusieurs années, J’en suis à ma troisième injection de pfizer.
    les 2 sérologie à 1 mois étaient négatives. Et enfin, celle à 1 mois de la 3 injection est enfin positive!! joie, bonheur ?

    il faut savoir analyser le résultat, certes la sérologie peut être positive mais avec un titre d’anticorps relativement faible. (dans mon cas 80 U/ml)
    En effet, d’après mon médecin généraliste, il semble qu’une personne immunocompétente après 2 injections de pfizer, a une sérologie à 1 mois donnant un taux d’anticorps sensiblement supérieur (plus de 1000 U/ml).

    Pouvons nous donc considérer être protégé si la sero est positive avec un titre d’anticorps faible?

    Pour ma part je cours faire la 4ème injection même si il y a un côté un peu cobaye. (peu d’infos scientifiques sur cette 4eme injection)
    La direction générale de la santé n’a toujours pas communiqué sur le sujet de cette 4eme dose contrairement à la 3eme injection.

    remarque1: j’en ai marre de ne pas pouvoir aller au resto, de ne pas aller boire un verre, ou même d’inviter des amis sans les obliger à se mettre une tige dans le nez. je suis quasiment devenu agoraphobe.

    remarque2: je suis toujours surpris/médusé de voir des greffés qui chopent la covid sans symptômes (et tant mieux!). Pour ma part, je mets 1 mois à me remettre d’un rhume, si ça part en bronchite, je suis bon pour un antibio. Et quand je chope une pneumonie c’est carrément 1 semaine d’hospit. Je n’ose pas imaginer l’infection au covid….

    #44716
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1877Message(s)

    @liboto

    Pouvons nous donc considérer être protégé si la sero est positive avec un titre d’anticorps faible?

    Non, malheureusement. On ne connait pas quel seuil d’anticorps permet de garantir une protection. Il est de plus sans doute différent selon les variants. Compte-tenu des risques que nous encourons en cas de contamination, la prudence incite à continuer tous les gests barrières, qu’on soit vacciné ou non… Ce sont en effet des contraintes difficiles, d’autant que le reste du pays “rouvre” et que nous les subissons depuis 15 mois. Espérons qu’on aura vite des solutions. En attendant, il y a tout de même quelques infos rassurantes : https://renaloo.com/des-informations-rassurantes-venues-du-royaume-uni-sur-lefficacite-de-la-vaccination-anticovid19-pour-les-personnes-transplantees/

    #44717
    niboto
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 4Message(s)

    Merci pour votre retour.

    Effectivement la prudence est de mise, pour nous greffés avec une sero positive mais un titre d’anticorps faible.
    Merci pour votre lien “rassurant”, dommage que l’on ne sache pas si le groupe vacciné avait des anticorps et à quelle niveau.

    bonne soirée

    cordialement,

    #45112
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    @fRED57 Merci de ton avis qui n’a strictement aucune valeur pour moi, nous sommes suivis pas des médecins qui nous soignent et en qui j’ai entièrement confiance. Il faut accepter que les médecins ne savent pas tout. Nous l’acceptons.

    Oui les personnes non vaccinées sont égoïstes et ont oublié la fraternité : en te vaccinant tu réduis la charge virale à transmettre aux autres.

    Sais tu qu’un insuffisant rénal a une “chance” sur 5 de décéder du covid ? Plus que les personnes âgées !

    Les 9 membres de ma familles sont vaccinés, c’est à dire tout ce qui est vaccinable, pour protéger mon mari transplanté.

    Ton petit discours est très mal venu surtout sur ce genre de forum où les malades sont très à risque.

    #45113
    ludo
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 151Message(s)

    @renaloo, bannissez ce troll antivax qui n hesite même plus a écrire des stupidités sur des forums de malades.
    Ils touchent vraiment le fond ceux-là. Niveau zéro de l intelligence et du scrupule. Pauvres pays avec des raclures pareils.

    #45115
    NicolasP.
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Beaucoup de bienveillance ici….
    C’est effectivement ce qu’on a besoin.

15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 106)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.