Agenda

Des informations rassurantes venues du Royaume-Uni sur l’efficacité de la vaccination antiCovid19 pour les personnes transplantées.

 

On sait depuis mars dernier que les personnes greffées, et dans une moindre mesure les personnes dialysées, peuvent avoir une réponse insuffisante au vaccin : elles produisent souvent peu, voire pas d’anticorps dirigés contre le Covid19.
Ce constat a motivé en France la recommandation d’une 3e dose de vaccin.


✅ Les autorités de santé britanniques viennent de publier un bilan « en vie réelle » de l’épidémie sur les personnes greffées. C’est la première fois que de telles données sont disponibles à l’échelle d’un pays.

Entre le 8 décembre 2020 et le 24 juin 2021 :

  • Sur 6.700 greffés d’organes non vaccinés, 7% (466) ont été contaminés par le Covid19.
    40% d’entre eux (189) en sont morts.
  • Sur 39.000 greffés d’organes vaccinés (= ayant reçu leur 2e dose de vaccin depuis plus de 2 semaines), moins de 1% (76) ont été contaminés.
    6 d’entre eux (8%) sont décédés.
    On ignore si ces patients avaient ou non des anticorps liés à la vaccination.

Ces résultats ont tout de même des limites : le nombre de contaminations reste (heureusement) faible, et il peut exister un biais lié aux précautions prises par ces patients pour se protéger du virus, qui pourraient être différentes chez les vaccinés et les non vaccinés.

➡️ Cependant, et même si des décès sont survenus, la vaccination avec 2 doses semble diminuer fortement le risque que les personnes greffées soient contaminées et décèdent du Covid19.

Le Royaume-Uni vient d’annoncer qu’afin de renforcer leur protection, ces patients recevront une 3e dose de vaccin en septembre.

➡️ Ces données confirment aussi que le virus reste hautement mortel pour les patients greffés non vaccinés.

Que montrent ces données ?

✅ Se vacciner contre le Covid est une impérieuse nécessité pour les personnes greffées !

✅ Même si la protection apportée par le vaccin est sans doute diminuée par rapport aux personnes en bonne santé, elle est réelle et sauve des vies. Et la 3e dose la renforce.

✅ Face aux incertitudes qui persistent, et à la menace du variant delta, il est important que les personnes greffées continuent à se protéger comme si elles n’étaient pas vaccinées : mesures barrières, port du masque systématique y compris à l’extérieur, éviter les lieux fréquentés, etc.

✅ On rappelle qu’en cas de symptômes, il est important de se rapprocher très rapidement de son médecin / néphrologue, afin d’envisager si nécessaire un traitement par anticorps monoclonaux, destiné à éviter une forme grave.

 

Renaloo vous apporte de l’aide et du soutien
Les informations que nous vous proposons vous sont utiles ? Vous voulez nous aider ?

SOUTENEZ-NOUS, FAITES UN DON !

Partagez

Plus de lecture

2 Commentaires

  • Les calculs de pourcentage sont archi faux…. ou alors il manque des explications.
    1% de 390 ooo , cela fait 390, très éloigné des 76 cas.
    Idem pour le nb de morts :
    Là, il faut (encore plus) préciser que les 8% se réfèrent bien à ceux qui ont attrapé le virus ( les 76), à condition que 76 soit le bon chiffre.
    Merci de rectifier
    Bonne journée à tous les greffés

  • C’est “moins de 1%”, et en effet, la mortalité est calculée par rapport au nombre de personnes contaminées (idem pour les non vaccinés).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.