COVID19 : Renaloo demande un accès rapide aux anticorps monoclonaux en prophylaxie pour les personnes insuffisamment protégées par les vaccins

Accueil Forums les forums de Renaloo Insuffisance Rénale Chronique au quotidien COVID19 : Renaloo demande un accès rapide aux anticorps monoclonaux en prophylaxie pour les personnes insuffisamment protégées par les vaccins

  • Ce sujet contient 25 réponses, 10 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Renaloo, le il y a 2 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #44742
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

      ✅ Les personnes greffées, et dans une moindre mesure les personnes dialysées, peuvent avoir une réponse insuffisante au vaccin, y compris après une
    [Voir l’intégralité de l’article: COVID19 : Renaloo demande un accès rapide aux anticorps monoclonaux en prophylaxie pour les personnes insuffisamment protégées par les vaccins]

    #44748
    Mona33
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 69Message(s)

    Merci renaloo

    #44757
    ludo
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 151Message(s)

    Exactement la question que je me posait il y a peu de temps. Moi qui a arrêté après la deuxième injection car étant négatif, je ne voyais pas l intérêt d en faire 3 ,4….
    Je suis au taquet si cela se fait, je sauterait sit mon tel pour faire cette perfusion….en espérant que les services greffe suivent cette fois ci et que l on ne soit pas obligé de faire les pleureuses pour y avoir droit rapidement.
    Merci renaloo

    #44764
    ianledragon
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 22Message(s)

    Bravo ! car de plus après la 3e dose l’efficacité est en fait DIMINUEE chez beaucoup de patients qui avaient un vague début d’anticorps à la deuxième dose. C’est encore pire après la 3e dose et c’est vrai que la vie devient pénible, il faut expliquer son handicap à tout le monde…
    On se ruine en autotests… alors MERCI et puisse nos hôpitaux le faire !

    #44767
    Tom
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 66Message(s)

    Bonjour,

    C’est une bonne chose qu’une solution supplémentaire soit disponible pour nous.

    Par contre, la réponse vaccinale n’est pas diminuée après la 3ème dose, c’est juste une interprétation abusive des valeurs de sérologie !

    En effet, la sérologie (comme toute autre mesure) n’est pas très fiable pour mesurer précisément de petites quantités d’anticorps (en fait, on ne peut pas mesurer précisément une petite et une grande quantité avec le même instrument : ça s’appelle la gamme dynamique).

    A titre d’illustration, avec un mètre ruban d’une précision de +/- 1 mm, il est possible d’être précis pour mesurer 1 m (erreur de +/- 0,1%) mais pas pour mesurer 1 cm (erreur de +/- 10%).
    La sérologie mesure donc avec une précision assez bonne les titres anticorps élevés, mais pour les titres anticorps faible, la variabilité entre les mesures (y compris du même échantillon) est importante, relativement à cette faible valeur.

    Par exemple, si la précision est de +/- 10 unités pour un test sérologique (exemple arbitraire), il n’y a pas grande différence pour une sérologie de 1000 (de 990 à 1010), mais beaucoup pour une sérologie de 10 (de 0 à 20).

    Et il y a beaucoup d’autres paramètres qui peuvent faire varier les mesures d’une fois sur l’autre (l’hydratation par exemple, ou le lot du test…).
    Il n’est pas normal que les laboratoires ne fournissent pas un intervalle de confiance pour l’interprétation du résultat (par exemple : sérologie de 15 (intervalle de 5 à 25)).
    De notre côté, il ne faut pas non plus surinterpréter les valeurs parfois très précises (10,53 !) d’un test dont la précision est modeste.

    Un exemple d’article scientifique sur ce sujet, sur une petite cohorte un peu hétéroclite (plusieurs vaccins différents) : https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/L21-0282
    La troisième injection induit une meilleure réponse anticorps chez certains greffés, mais il y a d’autres qui restent séronégatifs : notre traitement immunosuppresseur fonctionne bien, même pour la vaccination.

    Plus on stimule, plus on sollicite une réponse, je ne vois pas de raison de principe de ne pas envisager une 4ème injection si une personne greffée reste séronégative après 3 injections. Eventuellement avec un vaccin d’un autre type (AstraZeneca par exemple).

    Rappel : par ailleurs, la sérologie ne mesure pas la composante cellulaire de la réponse, et les résultats dans la vraie vie montrent que la vaccination assure une protection (un peu inférieure aux non-greffés) à la plupart des greffés contre l’infection et les formes graves.

    Cordialement.

    Tom

    #44775
    PB64
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 37Message(s)

    Bonjour @tom,

    “et les résultats dans la vraie vie montrent que la vaccination assure une protection (un peu inférieure aux non-greffés) à la plupart des greffés contre l’infection et les formes graves.”
    Est ce que tu saurais nous donner les références ou l’article qui démontre ceci. C’est en effet très encourageant !!!

    Merci pour l’info.

    #44776
    Mona33
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 69Message(s)

    Tom je ne comprends pas votre message : cela fait des mois qu on nous explique que le vaccin ne nous protège pas ou très peu et que du coup, on doit continuer les gestes barrieres + 3 ème dose + peut-être une 4 ème ou injection anticorps monoclonaux. Et vous, vous affirmez que le vaccin protège les greffés des formes graves…

    #44797
    pola
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 53Message(s)

    Je lis cela de EGORA ….
    Cela voudrait dire que certains anticorps monoclonaux ne serviront pas ?
    pola
    @@@@@@@
    “…En outre, lorsque les serums provenaient de personnes n’ayant reçu qu’une seule dose de vaccin Pfizer ou AstraZeneca, les anticorps produits étaient “peu ou pas du tout efficaces contre le Delta”, souligne le scientifique, ainsi que contre le variant Beta.

    Les chercheurs ont également montré que le bamlanivimab, un anticorps thérapeutique utilisé pour prévenir les forme graves de la maladie, perd son activité anti-virale contre cette souche ; contrairement à l’etesevimab, au casirivimab, et à l’imdevimab, qui restent actifs.

    Les chercheurs concluent que “que les mutations présentes dans la Spike du variant Delta modifient potentiellement la liaison du virus à son récepteur et permettent d’échapper partiellement à la réponse du système immunitaire”.

    Sources : 

    Nature, 8 juillet 2021 ; Institut Pasteur, 8 juillet 2021.

    https://www.nature.com/articles/s41586-021-03777-9

    #44804
    popo
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Bonjour Renaloo,

    ces anticorps monoclonaux sont bien ces traitements qui se terminent en -mab ? Y a-t-il une autorisation de mise sur le marché en France ? Ce sont bien des anti-inflammatoires ? Pas de risque d’endommager nos greffons s’il faut recevoir ce traitement régulièrement ?

    Ici en Belgique on est informés de rien, pas de 3e dose prévue, rien du tout et aucune information des services de greffes des mesures a prendre maintenant que tout est déconfiné. Retour au travail comme s’il ne s’était rien passé dans des open space à côté de collègues sans masque dont une partie non vaccinés. A côté de cela on me conseille de ne pas aller au restaurant, au cinéma, ne pas voir mes amis, etc, quelle logique !

    Popo

    #44818
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    @Tom il est inexact d’affirmer que la protection des greffés est “juste un peu diminuée”.

    Au contraire, il y a désormais de nombreuses preuves que leur protection est souvent insuffisante, voire inexistante, y compris parfois lorsqu’ils ont des anticorps antiSpike, à des taux relativement élevés.
    Plusieurs articles scientifiques le confirment à travers le monde et ces publications se multiplient… Voici par exemple l’un d’entre eux, écrit par des français : https://www.kidney-international.org/article/S0085-2538(21)00509-3/fulltext

    C’est pour cette raison qu’il est aujourd’hui conseillé à toutes les personnes greffées vaccinées de continuer à se protéger comme si elles n’étaient pas vaccinées.

    On saura sans doute un jour ou l’autre déterminer lesquelles le sont (que ce soit en raison d’un niveau d’anticorps suffisant, de l’immunité cellulaire, ou autre) mais pour l’instant ce n’est pas le cas malheureusement.

    Merci de ne pas propager des messages faussement “rassuristes” qui pourraient inciter des personnes greffées à se mettre en danger, alors même que le variant delta émerge et que son seuil de protection est sans doute encore plus élevé que ceux des précédents variants…

    On croise les doigts pour que les anticorps monoclonaux apportent rapidement une solution complémentaire ou alternative à la vaccination.

    @ tous : Tenez bon et prenez soin de vous !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Renaloo.
    #44819
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    @Popo Renaloo a déjà évoqué à plusieurs reprises les AC monoclonaux en traitement contre le Covid, qui disposent d’une ATU en France depuis février. Une recherche rapide vous permettra de les parcourir.

    Ce ne sont pas des anti-inflammatoires, mais des anticorps dirigés contre le covid produits in vitro. Ils sont sans danger pour nos greffons.

    Faites attention à vous, notamment au travail… Nous sommes sur le point d’obtenir qu’en France les dispositifs d’éloignement du lieu de travail (télétravail à 100%, chômage partiel, ASA…) soient maintenus pour les personnes immunodéprimées sévères. La parution d’un décret est attendue avant la fin juillet.

    #44845
    popo
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Merci de votre réponse.

    Je fais attention au travail autant que possible mais le problème c’est plutôt les autres qui ne comprennent toujours pas/ne veulent pas comprendre malgré de nombreuses explications. Meme si moi je porte le masque ca ne me protège pas vraiment… C’est aussi compliqué dans les transports en commun à nouveau bien remplis avec la reprise du travail en présentiel.

    Les français ont de la chance de vous avoir, on ne s’imagine pas mais c’est épuisant d’aller à la chasse aux informations constamment sans jamais avoir vraiment de réponse ou des réponses contradictoires et en plus gérer ses problèmes de santé avec les consultations sans cesse annulées, etc

    Bonne continuation

    #44847
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour @Renaloo,

    quel est la définition d’une personne immuno déprimée sévère ? greffée, pas greffée ? sous anti rejet ?

    Merci encore de vous démener ainsi, on a beaucoup de chances que vous portiez notre parole aussi haut et aussi fidèlement !

    #44854
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    La liste des personnes concernées par la 3e dose a été établie par le COSV : transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse récents, patients dialysés, patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur fort de type anti-CD20 ou anti-métabolites, patients atteints de certains types de lymphomes traités par anti-CD20, et patients atteints de LLC.

    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_6_avril_2021pdf.pdf

    #44912
    ianledragon
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 22Message(s)

    @Tom Je ne crois pas qu’on puisse avoir astrazeneca car c’est un vaccin « vivant », il nous faudrait un vaccin comme la grippe, sur Souche atténuée. Et pour le reste, quand je dis que ce vaccin est raté, c’est vrai que 0 + 0 + 0 égale zéro Et que s’intéresser comme je l’ai fait au mini-variations logarithmiques, vous avez raison, c’est un pur exercice de style…

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.