Actualités

La galerie

alt

A 48 heures de notre hospitalisation, il faut fêter ça ! Nous vérifions l'adage "avant l'effort, le réconfort" au restaurant…

alt

Le 29 mai 2002, direction l'hôpital.

alt

alt

alt

Nous nous installons dans notre chambre, le moral est au beau fixe.

31 mai 2002, quelques heures après l'intervention. Changement d'ambiance…

alt

alt

alt

Les soins et les contrôles se succèdent…

Nous parvenons tout de même à échanger quelques mots par téléphone.

 

alt

Une ébauche de "sourire" peu après mon retour de réa

alt

Notre premier vrai repas. Quelle application !

alt

Un plateau d'hôpital ? Non, un festin de rois…

alt

Les jours passent, les choses vont de mieux en mieux, le téléphone est toujours très sollicité… Famille et amis viennent aux nouvelles.

alt

Première sortie, objectif : le couloir (c'est déjà pas si mal !).

alt

Pas peu fières de notre exploit…

alt

Le tableau sur lequel tous nos résultats sont consignés, jour après jour.

C'est l'heure de comparer nos cicatrices respectives, nos "blessures de guerre"…

alt
Celle de la "donneuse", recousue.

alt
Celle de la receveuse, agrafée.

alt

Vendredi 7 juin 2002, quelques instants avant notre sortie. Ma tante venue nous rendre visite immortalise notre bonheur à tous les trois.

alt

Nous retrouvons un cadre plus familier, sous le soleil de juin. La convalescence va prendre des airs de grandes vacances…

alt

Le rituel des prises de sang s'organise, deux fois par semaine tout d'abord…

Le matin, à jeun, je remplis les tubes qui m'ont été confiés, en fonction des examens prescrits par le néphrologue.

alt

C'est quand même bien quand c'est fini !

alt

Ensuite, après avoir pris mes anti-rejets, je me rends à l'hôpital, où je dépose les tubes…

Je récupère également les résultats des examens précédents, que je consigne dans un tableau prévu à cet effet, en attendant ma consultation avec le médecin.

alt

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.