Actualités

La situation à l’étranger

Le don d’organes entre vivants est très diversement développé selon les pays, entre les pays d’Europe du Nord et les Etats-Unis où le pourcentage de greffe entre vivants évolue entre 30 et 40 % et les pays du Sud comme l’Espagne ou l’Italie où elle se situe vers 5 %.

La restriction du don d’organes au cercle familial n'existe pas dans les pays scandinaves et anglo-saxons, qui donnent la possibilité de faire un don à toute personne ayant "des relations affectives étroites" avec le receveur.

La Norvège a quant à elle une politique très incitative de "recrutement des donneurs vivants", les équipes médicales se chargeant d'informer les proches de leurs patients de cette possibilité qui est toujours privilégiée.

La pratique des "dons croisés" s’est développée aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Italie, en Corée ou encore au Japon. En Italie, un registre national des dons croisés a été mis en place.

La France a été, avec le Portugal, un des derniers pays d'Europe à les proscrire. A l'heure où nous écrivons ces lignes, malgré leur autorisation par la loi de bioéthique de 2011, ils ne sont toujours pas pratiqués.

 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.