Actualités

Les Journées nationales de l’Insuffisance Rénale Chronique

Cette conférence n’entrait pas dans le cadre des Journées de l’IRC, mais, hasard du calendrier aidant, elle s’est déroulée la veille du congrès de la Fnair…

DU PRELEVEMENT A LA GREFFE : LE RELAIS DE LA VIE

Conférence – débat

alt

Cette conférence s’est tenue de le Samedi 29 mars 2003, à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. Elle résultait d’une coorganisation de la Fnair et de la Cité de la Santé.

On peut réellement parler de franc succès, puisque la salle de conférence était remplie, des personnes ont dû s’assoir par terre et sur les marches, tandis que d’autres ont été contraintes de renoncer à y assister, faute de place !

alt

alt

Les 150 visiteurs présents ont constitué un public passionné, qui a beaucoup apprécié la projection du film “Ainsi des hommes vivent…”, consacré aux greffés et au déroulement d’une greffe depuis le prélèvement de l’organe jusqu’à la transplantation. Le Dr François Bayle, néphrologue transplanteur au CHU de Grenoble, a pu par la suite apporter de nombreuses précisions sur le sujet, et s’est également positionné en faveur des greffes à partir de donneur vivants.

alt

Martine Thierry Forestier, cadre Infirmier et animateur de réseau à l’Etablissement français des Greffes, a évoqué son rôle au sein de cette “chaîne de vie”, tandis que Yolande Bertrand-Laborde, présidente de l’Adot Paris, insistait sur le rôle des associations pour la promotion du don d’organes.

Une large plage de temps avait été réservée pour les questions du public, et le débat avec les témoins greffés (coeur, foie, cornée, rein…). La question des donneurs vivants a été largement abordée, au travers d’une multitude d’interrogations auxquelles nous avons tenté de répondre (ma “donneuse” et moi même faisions partie du panel de témoins), ainsi que mon amie Michelle, dont vous pourrez découvrir l’histoire ici.

alt

alt

En bref, beaucoup d’échanges, beaucoup de contacts et des questions très pertinentes de la part d’un public très intéressé par le sujet. Force est de constater en effet qu’il était manifestement composé de personnes concernées, de près ou de loin, par la problèmatique de la greffe. Je souhaite que les réponses que nous avons tenté d’apporter aient informé, rassuré et pourquoi pas (re)donné espoir.

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.