Agenda

Plan Greffe 4 : les propositions de Renaloo

✅ Le Plan Greffe 3, qui a concerné la période 2016-2021, arrive à son terme, avec un bilan bien sombre et des objectifs très loins d’être atteints, indépendamment de la crise sanitaire. Pour la première fois depuis une vingtaine d’années, l’activité de greffe est en déclin depuis 2017, une tendance qui ne se retrouve pas dans d’autres pays plus performants, où elle continue à progresser.

L’Agence de la biomédecine (AbM) a lancé une concertation pour préparer le futur Plan Greffe 4, qui devra être mis en œuvre à partir de l’an prochain. 

➡️ Renaloo, sollicité dans ce cadre, lui a transmis ses propositions d’objectifs et de moyens pour y parvenir

1. Faire de la réduction des inégalités géographiques une priorité
2. S’aligner sur les pratiques internationales exemplaires
3. Mettre en place une cellule permanente de crise
4. Renforcer la reconnaissance et la place de l’AbM en tant que régulateur des activités de prélèvements et de greffe
5. Faire de l’AbM l’employeur direct des professionnels de coordination impliqués dans le prélèvement (médecins et IDE)
6. Assurer un accès rapide et équitable à la liste d’attente pour tous les patients pour lesquels une transplantation rénale est possible
7. Améliorer l’équité et la transparence de la répartition des greffons
8. Professionnaliser l’activité chirurgicale de greffe
9. Relancer les prélèvements sur donneurs décédés en état de mort encéphalique
10. Poursuivre le développement du prélèvement sur donneurs décédés M3
11. Diminuer le taux de refus
12. Améliorer l’évaluation et la qualité des greffons ainsi que l’information et les modalités de consentement des receveurs
13. Développer la greffe de donneur vivant et améliorer le parcours des donneurs
14. Améliorer le suivi des patients transplantés et la survie des greffons rénaux
15. Faire (enfin) vivre la démocratie sanitaire
16. Adapter les financements pour en faire des incitations aux pratiques vertueuses
17. Développer l’accès, la transparence et le pilotage par les données
18. Construire collectivement une norme sociale du don.

➡️ Nous avons insisté sur le fait que le plan greffe 4 ne doit pas être considéré de manière isolée, mais s’inscrire dans la réforme globale de la prise en charge des maladies rénales.
Afin que ces mesures soient efficaces, il est nécessaire que des objectifs chiffrés soient clairement établis et que des moyens financiers adaptés soient attribués.

✅ Le plan greffe 4 doit s’appuyer sur une vision ambitieuse et une volonté politique forte de réforme, afin de relancer et renforcer la greffe en France pour la mettre au niveau des meilleures pratiques du monde.

> Voir la contribution de Renaloo à l’élaboration du Plan Greffe 4

Renaloo vous apporte de l’aide et du soutien
Les informations que nous vous proposons vous sont utiles ? Vous voulez nous aider ?

SOUTENEZ-NOUS, FAITES UN DON !

Partagez

Plus de lecture

Partagez

Accueil Forums Courrier de l’Assurance Maladie, 3e dose, vaccination dès 16 ans, remboursement des sérologies : on vous dit tout…

Partagez
  • Ce sujet est vide.
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Partagez
Partagez

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.