Agenda

Rappels tous les trois mois : pourquoi ils sont essentiels pour les personnes immunodéprimées

✅ Quand on est immunodéprimé, faire son rappel de vaccin Covid dès trois mois, c’est essentiel pour se protéger. Parlons-en.

➡️ Les personnes immunodéprimées, dont les patients dialysés et greffés font partie, courent toujours un risque important en cas de COVID19. 

➡️ Les formes graves, les hospitalisations, les séquelles et les décès se poursuivent.
Sur les six premiers mois de l’année 2022, près de la moitié des patients hospitalisés en soins critique pour COVID19 en France étaient immunodéprimés (étude SEVARVIR) !

🚨 Les vaccins anti-Covid n’empêchent pas d’être contaminé, même s’ils en diminuent le risque.

🚨 En revanche, ils restent très efficaces pour éviter les formes grave, les séquelles et les décès. 

➡️ Mais la protection qu’ils apportent diminue rapidement.

✅ Pour cette raison, il est désormais recommandé de faire un rappel dès trois mois après la dose précédente ou après une infection Covid*, quel que soit le nombre d’injections déjà réalisées. 

🎯 Objectif : maintenir le meilleur niveau de protection possible, en ayant le plus d’anticorps possible. Contre le Covid19, on n’a jamais trop d’anticorps !

Face à Omicron, le seuil d’anticorps permettant une protection effective est inconnu. De plus, les évolutions du virus le font augmenter très régulièrement.

🧪 Dès lors qu’une réponse à la vaccination existe, faire des sérologies régulières devient inutile. Les taux d’anticorps mesurés par les sérologies ne peuvent plus être interprétés.

🚨 Ces rappels fréquents ne présentent pas de risque pour la santé, mais ils sont très importants pour faire face au virus et à ses nouveaux variants, dont certains pourraient être résistants à Evusheld. 

Vous pouvez recevoir votre rappel en pharmacie, auprès d’un médecin généraliste, d’une infirmière, etc. Aucune prescription n’est nécessaire. 

*Sauf si vous n’avez aucune réponse en anticorps après trois ou quatre doses de vaccin. Dans ce cas vous pouvez recevoir un traitement préventif par Evusheld.

🛟 Un rappel est également recommandé pour vos proches, dès six mois après leur dose précédente ou après une infection.

Et toujours :

  • Portez un masque FFP2 bien ajusté dans les lieux publics et clos. 
  • En cas de symptômes, testez-vous et contactez votre équipe de suivi pour recevoir le plus rapidement possible un traitement (Paxlovid ou autre). 

✅ Voir aussi :

✅ Sources :

COVARS :

COSV :

Conseil scientifique :

Haute Autorité de Santé :

DGS Urgents :

Partagez

Plus de lecture

Partagez

Accueil Forums Rappels tous les trois mois : pourquoi ils sont essentiels

Partagez
  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Renaloo, le il y a 1 mois.
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Partagez
Partagez