Actualités

Le récit


12 septembre 2002

Les semaines ont passé, chaque nouveau jour m'apportant un sentiment de plénitude et de renouveau, j'ai profité de chaque instant de ma vie qui m'aurait semblé banal ou anodin avant que je ne découvre ô combien il était précieux.

Maman a regagné la Normandie environ trois semaines après la greffe. Nous nous téléphonons très souvent (voire plusieurs fois par jour) et mes parents sont revenus à plusieurs reprises passer quelques jours avec nous. Elle a repris le travail sept semaines après la greffe. Ses bilans sanguins sont tout à fait normaux, sa tension artérielle n'a pas bougé d'un pouce, elle est presque trop basse !

De mon côté, la créat est restée très stable, aux alentours de 100 µmol/l. Mon anémie a disparu. Mon traitement s'est allégé au fil des semaines, à trois mois de la greffe il se résume aux anti-rejets (Prograff et Cellcept), aux stéroïdes, dont les doses décroissent rapidement et qui devraient si tout va bien être arrêtés d'ici quelques temps, à du Zovirax, qui devrait lui aussi être stoppé à court terme, et enfin à des gélules de bicarbonate de sodium… Je ne ressens aucun effet secondaire gênant, mes tremblements se sont dissipés et ne réapparaissent que très occasionnellement au niveau de mes mains.

Environ trois semaine après la greffe, ma tension a soudainement chuté aux alentours de 8/4. J'avais sans arrêt des étourdissements, des difficultés à me mettre debout. Tous les anti-hypertenseurs ont été arrêtés d'un coup, et elle s'est stabilisée à environ 12/7, chiffre qui n'a pas évolué depuis. Qui a dit que le rein n'était pas une belle machine ?

Je ne parviens pas à reprendre du poids, j'ai perdu quatre kilos durant la greffe et les jours qui ont suivi et depuis lors il n'a pas bougé. Pourtant j'ai bon appétit, et je prends toujours beaucoup de plaisir à déguster tous les aliments dont j'ai été privée en dialyse !

Le rythme de mes consultations est passé à une toutes les deux semaines, en alternance à l'hôpital et à la clinique. Je continue pour le moment à faire un prélèvement de sang tous les jeudis.

Ces derniers jours, j'ai passé plusieurs examens pour faire un bilan de la greffe à trois mois, notamment un débit de filtration glomérulaire et une biopsie du greffon.

C'était étrange de me retrouver dans le service, dans une chambre ressemblant trait pour trait à celle que nous avons occupée pendant notre séjour du mois de juin. J'ai été heureuse de revoir ceux et celles qui se sont occupés de nous avec tant de gentillesse, d'attention et de dévouement. J'ai aussi eu droit une nouvelle fois à la "grande visite" qui a été l'occasion de dresser un premier bilan de mon état : "transplantation rénale à partir du rein maternel, suites simples et évolution favorable". Seuls les résultats de ces examens pourront venir confirmer ce verdict, mais je suis confiante.

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.