Actualités

Deuxième vague de l’épidémie Covid19 : les conseils de Renaloo pour les personnes insuffisantes rénales, dialysées ou greffées du rein et leurs proches

✅ Que signifie être à risque de forme grave ?

➡️Les personnes vivant avec une insuffisance rénale sévère, la dialyse ou la greffe sont considérées « à risque de forme grave de Covid19 ».

Cela ne signifie pas qu’elles ont plus de risque d'attraper le virus.

En revanche, en cas de contamination, ces personnes ont plus de risque d’être hospitalisées voire d’en mourir.

➡️ Les données françaises sur les patients dialysés et greffés contaminés le confirment, ainsi que plusieurs études issues de différents pays qui évaluent ce sur-risque pour la dialyse et la greffe mais aussi pour l’insuffisance rénale.
Elles montrent notamment que le risque de forme grave de Covid existe pour les personnes ayant une fonction rénale diminuée et qu’il augmente progressivement avec sa dégradation.

Ce risque ne dépend pas que de l’insuffisance rénale et de ses traitements, mais aussi d’autres critères.

⚠️ Le plus important est l’âge : plus on vieillit, plus il augmente.

Il augmente aussi avec les autres pathologies dont on peut être atteint, par exemple l’obésité, le diabète, les maladies vasculaires…

Le risque lié à l’insuffisance rénale est reconnu par différents textes officiels en France.
➡️ Les personnes dialysées et greffées font partie de la liste établie par le HCSP depuis le tout début de l’épidémie.
➡️ Pour les personnes ayant une insuffisance rénale sévère, dont la fonction rénale est en dessous de 30% de la normale (DFG < 30 ml/min/m2), cette reconnaissance figure dans le décret du 29 août 2020.
➡️ Mise à jour du 20 novembre : L'avis du HCSP du 29 octobre 2020 précise que le risque de forme grave concerne l'ensemble des patients ayant une insuffisance rénale à partir du stade 3 (DFG < 60 ml/min/m2). Le risque augmente avec la dégradation de la fonction rénale. La reconnaissance de ce risque ne figure toutefois pas – en dehors de la dialyse et de la greffe – dans le décret du 11 novembre 2020.

 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.