Actualités

Dialyse ou transplantation, ce qu’il faut savoir

Lorsqu’elle est possible, la transplantation rénale est le traitement de choix de l’insuffisance rénale terminale.

alt

 

Elle améliore très sensiblement la qualité de vie des patients par rapport aux autres traitements, hémodialyse ou dialyse péritonéale[1].

Ainsi, la qualité de vie des personnes dialysée est très sensiblement diminuée par rapport à la population générale, alors que celles des malades transplantés n’est pas significativement affectée[2].

Elle leur permet également d’augmenter considérablement leur espérance de vie[3]. Il a ainsi été très récemment montré en France que, toutes choses étant égales par ailleurs, un patient transplanté peut espérer vivre entre 2,5 et 3,8 fois plus longtemps que s'il était resté en dialyse[4] !

5 ans après le démarrage du traitement par dialyse, seulement la moitié des patients est toujours en vie. Cette médiane de survie est calculée pour tous les malades, quel que soit leur âge et leur état de santé. Un patient jeune et en bonne santé (à part l'IRCT) aura bien entendu une espérance de vie bien plus longue.  

Cependant, l'excès de mortalité existe pour tous les patients dialysés, mais est différent pour chaque tranche d’âge, comme le montre la figure suivante : 

Source : Rapport REIN, Agence de la biomédecine

Partagez

Plus de lecture

2 Commentaires

  • merci de m’indiquer les adresses des centres de transplantation dans la R.P près de Versailles….

  • Mon mari est dialysé depuis mai 2014, alors que je me suis proposée tout de suite pour lui donner un rein. Le chemin est long:
    – bilan pré greffe
    – transfert du dossier au centre de greffe (pour nous il s’agit de Dijon)
    Et nous attendons…
    Pourquoi les choses ne se font-elles pas plus rapidement?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.