Le choix de la greffe, une décision à prendre précocement

Le choix de la greffe, une décision à prendre précocement

Pour les personnes qui peuvent en bénéficier, la greffe de rein est le meilleur traitement de l’insuffisance rénale au stade de suppléance.
La plupart des patients qui ne présentent pas de contre-indication à la greffe souhaitent donc être transplantés, même si pour différentes raisons certains ne feront pas ou pas immédiatement ce choix,

Pour ceux qui prennent cette décision, il est important de rappeler que l’inscription sur la liste d’attente peut et doit intervenir de manière précoce.

On sait aujourd’hui que les greffes qui fonctionnent le mieux et le plus longtemps sont les greffes préemptives, qui sont réalisées juste avant le moment où le recours à la dialyse serait devenu nécessaire.
Lorsqu’elle est suffisamment anticipée, la greffe à partir d’un donneur vivant peut être réalisée de manière préemptive, même si la durée du bilan du receveur et du donneur ne permet pas toujours d’éviter la dialyse.
Les patients qui attendent un rein provenant d’un donneur décédé doivent quant à eux patienter plusieurs mois ou plusieurs années avant d’être transplantés et devront le plus souvent être dialysés avant de recevoir cette greffe.

Même si quelques mois de dialyse font peu de différence, on sait désormais que plus cette période de dialyse s’allonge, plus elle compromet les chances de réussite de la greffe à venir.

En pratique, il est recommandé que l’inscription sur la liste d’attente soit réalisée avant le démarrage de la dialyse (on parle d’inscription préemptive), dès lors que la fonction rénale est inférieure à 20% de la normale et qu’on peut prévoir la nécessité d’un traitement de suppléance sous douze à dix huit mois.

Ces informations sont importantes à connaître, car elles permettent non seulement de guider les décisions, mais aussi de les prendre au bon moment et de s’assurer que le parcours se déroule à un rythme adapté, sans retard.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.