Actualités

Comment choisir un centre de greffe ?


La qualité des greffes : une certitude questionnable

Nous abordons là un sujet très complexe.

En 1998, l'EfG a tenté de "jouer la transparence" en publiant une évaluation de la qualité des centres de transplantation. La presse s'est immédiatement emparée de ces données et a dénoncé avec pertes et fracas les "derniers de la classe", entraînant un tollé dans la profession.

Pendant plusieurs années, plus aucune évaluation n'a été proposée. La position officielle était que les différences en terme de réussite entre les différents centres restaient négligeables et que la qualité pouvait être considérée comme équivalente partout en France.

Les choses semblent à présent de nouveau évoluer vers d'avantage de transparence, puisque l'Agence de la biomédecine propose depuis 2006 annuellement une évaluation d’indicateur de résultats

Si vous avez pris le temps de parcourir ces documents, vous avez sans doute constaté qu'ils sont excessivement difficiles à déchiffrer pour des non initiés…

On voit cependant assez clairement qu'il existe des disparités de résultats des greffes entre équipes.

Il s'agit d'une question particulièrement délicate. Pour caricaturer, un centre qui accepterait d'inscrire des personnes plus âgées ou atteintes de pathologies lourdes affichera vraisemblablement des résultats médicaux inférieurs à ceux d'un autres réservant l'accès à sa liste à des candidats jeunes et en "bonne" santé, sans que la qualité des soins soit en cause… De plus, la qualité des greffes dépend d'énormément de critères peu ou pas maîtrisables. Citons par exemple la "qualité" du greffon, qui  peut dépendre notamment de l'âge du donneur, les éventuelles pathologies dont il pouvait souffrir, la cause de son décès, la durée de sa période de réanimation, les médicaments potentiellement néphrotoxiques qui ont pu lui être administrés, etc.

 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.